IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Swiss Milsim Events : Classe 1/17, Vos feedbacks pour améliorer l'expérience des prochaines éditions
swisshawk
posté 06/03/2017, 08:52
Message #1


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 472
Inscrit : 18/11/2008
Membre n° 31,705




Waouw! La première édition de Swiss MilSim Events vient de s'achever!
On est encore tout secoué par cet événement éprouvant mais oh combien enrichissant pour nous les organisateurs !

Où, quand ? quoi ? comment ?
Pour rappel, SME* a organisé les 3 et 4 mars au Fort d'Hauteville-lès-Dijon un événement MilSim encadrés par des spécialistes.
L'événement était ouvert à un nombre restreint de participants (max 45) et le prix TTC fut fixé à 45€
En outre, le weekend était noué autours de trois valeurs : Engagement, modestie et partage.

Cette événement fut divisé en deux parties :
A.) Partie d'instruction avec les thèmes suivants : équipement milsim perso, jeu collectif, CQB, jeu offensif/défensif.
B.) Mise en application avec jeu de 10h.

Les participants ont dû apprendre et mettre en oeuvre des procédures de jeu permettant un jeu fluide et efficace inspiré de techniques du monde réel.

Recueil photographique :
- PHOTOS (Flickr)

Notre feedback organisateur :
Peu dormi, peu ménagé mais bien préparé.
Matériellement, on a manqué de rien.
Du côté des participants, on a été très agréablement surpris :
- une variété riche (pays différents, niveau différents, jeux différents)
- une motivation au top
- bien équipé pour la majorité
- Ayant très bien accepté les consignes et les règles
- excellent fair-play

En résumé :
+ Un Fort exceptionnel
+ Des participants au top!
+ Une météo d'infanterie laugh.gif
+ Grand volume de matériel photo et video
+ Personnel nous assistant (photographe, vidéaste, membres de l'ASOR21)

- Désistements non-annoncés, vraisemblablement dû à la météo.
- Matériel technique ayant mal supporté le froid

Bilan, on remet ça en Mai dans le sud du pays sans hésiter!

Vos feedbacks
Ils sont très important pour nous et nous améliorer. Nous avons noté certains points énoncés sur place.
On attends de vous un retour constructif et n'hésitez pas à donner votre avis sur :
- L'organisation générales (accueil, activités, horaires, gestion des temps morts etc.)
- La partie instruction
- La partie jeu
- Le fairplay et l'ambiance générales

et finir avec + et des - comprenant un petit bilan pour vous. happy.gif

Prochain événement :
13 et 14 mai près d'Alès (30).

Le topic est à vous!

* SME : Swiss MilSim Events

Ce message a été modifié par swisshawk - 15/03/2017, 21:08.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Blutch123
posté 07/03/2017, 17:53
Message #2


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 19
Inscrit : 07/08/2011
Lieu : Lorraine
Membre n° 68,678




Hello,
ce fut un plaisir de faire cet OP, même si le temps n'était pas de la partie, ce qui, en ce début de mois de mars n'est pas du tout étonnant...
J'avoue avoir été plus que surpris par la qualité de l'enseignement prodigué par les orgas (direx en suisse ^^).
Les rencontres furent vraiment géniales, de franches et magnifiques moments de camaraderies franco-suisses ou suisso-françaises, c'est selon biggrin.gif
J'avoue que j'en ai chié... La semaine au boulot avait déja été épuisante et (je l'avoue) ma préparation physique que j'ai un peu baclé, mais là le weekend m'a achevé MDR ! Bon je savais à quoi m'en tenir donc je ne m'en plaindrai pas car ce fut une excellente fatigue smile.gif

Commençons par les moins :
- Le coté un peu trop militaire d'un orga (ayant parlé avec lui, sans rancune aucune, rassure-toi) qui par moment échauffait mes oreilles ainsi que celles de mes camarades. Je pense qu'il faut se rappeler que si c'est de la simulation militaire, la plupart des joueurs ne le sont pas forcément. J'ai bien compris que tu étais totalement dans ton rôle et d'un certain point de vue, c'était tant mieux car tu pousses les joueurs à se surpasser. Mais comme je t'ai dit, si la plupart des suisses suivent un entrainement militaire annuel, ce n'est pas le cas de notre côté de la frontière. Et certains pourrait s'énerver d'avoir un "sergent instructeur" sur le dos sans arrêt à leur "brailler" des ordres ou limite les engueuler laugh.gif laugh.gif J'ai mis de l'eau dans mon vin, retourné 7 fois ma langue dans ma bouche pour éviter de réagir de façon méchante, la fatigue ne m'ayant pas aidé à rester maître de moi. Je t'avoue que plus d'une fois, j'étais à 2 doigts de prendre mes clics et mes clacs et de partir. Chose que je n'ai pas fait car vous avez su créer une vraie cohésion d'équipe et de groupe, et je ne pouvais abandonner mes petits camarades. Si j'ai vraiment apprécié tes enseignements, ton professionnalisme, je t'encourage à trouver un moyen d'y mettre des formes plus sympathiques pour les joueurs ou cela risque de rebuter les personnes. Ce n'est pas qu'on ne t'appréciait pas, mais il aurait fallu sortir un peu de ton rôle d'instructeur militaire afin de créer des liens avec les joueurs comme les autres orgas ont fait smile.gif ça aurait permis un relationnel plus sympa pour tous wink.gif
- Pourquoi ne pas prévoir un système de medic adapté aux règles de touches ? Car se faire sortir au bout de 2 secondes et devoir attendre la fin d'une phase de jeu est relativement frustrant surtout si cela arrive assez souvent du fait des missions confiées à une équipe et que celle-ci se fait sortir tout le temps. Il faudrait trouver un juste milieu entre simulation militaire et plaisir d'airsoft. Un système de soin façon Airsoft Contact par exemple :


Spoiler : Règles de soin
Spoiler : Règles de soin
Règle de simulation :
Le joueur est touché, il se signale, s'immobilise sur place à genou ou assis avec son gilet fluo pour signaler son statut. Il dispose de 5 minutes pour être secouru.

3 options :
- personne n'a secouru le joueur, il est virtuellement mort et reviendra en jeu une heure plus tard à son point de retour en jeu
- un joueur adverse vient jusqu'à lui : il peut le toucher de la main pour lui signifier qu'il l'élimine ou utiliser les procédures de soin pour en faire un prisonnier.
- un joueur de son équipe veut utiliser les procédures de soin.

Procédure de soins :
1- évacuation / stabilisation : tout joueur, sans être médic, peut déplacer un joueur touché pour l'amener en lieu sûr et augmenter ses chances d'être soigné. Le joueur touché ne peut se déplacer seul ni marcher, ses fesses et ses talons ne doivent pas quitter le sol, ce qui lui permet tout juste d'aider à son évacuation avec le mouvement de ses jambes.
Le joueur touché peut ensuite être stabilisé, en simulant l'application des premiers soins, afin d'augmenter le temps qu'il pourra attendre avant intervention du médic. Pour stabiliser le joueur touché, il suffit de l'allonger sur le dos, de lui retirer son gilet fluo de signalisation (le ranger dans sa poche) et garder une main sur lui. Le joueur touché ainsi stabilisé dispose alors de 10 minutes supplémentaires pour que le médic vienne à lui. Par contre, un joueur stabilisé est en jeu, donc s'il est à nouveau touché par un impact, il est cette fois virtuellement mort.

2- l'intervention du médic :
Le médic dispose d'une table de soin détaillant 40 diagnostics possibles avec les traitements nécessaires, les conséquences et le temps de repos nécessaire après application des soins pour reprendre le jeu. Le médic demandera au joueur touché un nombre entre 1 et 40, après quoi il annoncera le diagnostic et procédera au traitement correspondant à ce qui est indiqué sur sa table.
Le numéro donné par le joueur devra être rayé de la table par le médic pour ne pas être réutilisé (prévoir un stylo / marqueur)
Si le joueur donne un numéro déjà utilisé, il devra en choisir un autre.
Le médic ne peut soigner qu'un joueur à la fois.
Le médic ne peut pas se soigner lui-même.
Un bandage mesure 5cm de large, 4m de long (oui, c'est long à appliquer !). Nous en fournirons 1 par joueur, vous pouvez en ramener autant que vous jugerez utile.

Si la table du médic est intégralement utilisée, il devra retourner au QG pour s'en procurer une nouvelle.
Il est interdit de montrer sa table aux joueurs.
La table type se présente ainsi : http://hazard.airsoft.free.fr/table.pdf

D'après cette table de soins, une blessure peut aller d'une simple égratignure à une blessure mortelle, en passant par l'immobilisation d'une partie du corps (simulée uniquement, pas de fixation d'atèle ou d'immobilisation réelle pour des raisons évidentes de sécurité) ou par la nécessité d'évacuer le blessé vers la base. Dans ce cas, le joueur blessé devra être évacué soutenu par deux de ses camarades le soutenant par les épaules.

Un joueur touché qui revient en jeu au camp sera automatiquement affecté à la défense de celui-ci jusqu'à que sont unité vienne le rechercher pour reconstituer son effectif.


Hors jeu :
A tout moment, un joueur peut décider de se mettre de lui-même hors jeu pour quelque raison que ce soit. Il lui suffit de l'annoncer à haute et intelligible voix, et de rester sur place une minute avant de mettre son gilet fluo et d'évacuer la zone de jeu. Son retour en jeu se fera nécessairement sur une point de retour en jeu, QG ou Hôpital de campagne, et il rejoindra son unité quand celle-ci viendra le réintégrer sur ce point.



Je pense que ça apporterait encore plus de plaisir aux joueurs wink.gif
- Les problèmes de communication radio, mais vu le relief... ce n'est pas de votre faute.
- Les joueurs qui ont décommandé à cause du temps. Quand on veut faire du MILSIM, le temps n'est qu'un facteur d'adaptation... Autrement faut rester cantonné aux parties du dimanche. Je rends hommage d'ailleurs au joueur qui était venu découvrir le MILSIM et qui a avoué que ce mode de jeu ne lui convenait pas. Sans critiques. Il semblait ne pas être à sa place et a préféré partir. Ce mode de jeu ne convient pas à tous. Reconnaître qu'on n'est pas fait pour ça n'est pas négatif en soit. Il existe suffisamment de style de jeu pour que chacun y trouve son plaisir. Par contre ceux qui savaient à quoi s'en tenir en faisant du MILSIM en hiver et qui ne sont tout simplement pas venus sans avertir les orgas ont manqué totalement de respect à leur égard vu le temps et l'énergie mise à la préparation d'un tel weekend.
- Les missions confiées le dimanche matin me semblaient un peu décousues... Peut-être à revoir pour offrir plus de plaisir aux joueurs wink.gif Car faire de la rando en forêt, ça ne coûte rien wink.gif Je m'attendais à un peu plus d'infiltration, d'observation, de combat, etc... (certes le CQB a bien aidé le dimanche après-midi pour ça)

Les plus :
+ Les enseignements transmis étaient magnifiques !! Immersion totale dans la simulation militaire !!
+ Les orgas, super pro (normal des militaires de formation), avec un super mental, une bonne communication (hormis mon "moins'), et vraiment sympathiques quoi que peu nombreux
+ Les éléments de jeu !! Excellents !! les pansements compressifs personnels, les grenades d'entrainements, les cartes, les vraies trousses de secours par équipe cas de vrai pépin !! Les fumigènes fournis en nombre aux équipes. Tout était parfait !
+ J'ai commencé l'airsoft il y a 5 ans, et pour la première fois, il n'y a pas eut de highlanders wub.gif en tout cas je n'en ai pas vu !! Même si les règles de touches étaient vraiment strictes et du coup un peu rebutantes, j'avoue qu'elles étaient très efficaces !
+ La zone de jeu : Le fort est excellent, la zone de forêt aussi ! Quoique j'ai été extrêmement surpris par le nombre de "civils" croisés vu le temps et l'éloignement de toute forme de vie blink.gif Entre les joggeurs, les cyclistes, les promeneurs, on ne savait plus du tout où donner de la tête !!
+ Les phases de jeu étaient excellentes, super coordination malgré quelques cafouillages (on n'est pas des pros faut dire), mais alors ça a été vraiment génial !
+ De super rencontres notamment avec nos amis suisses, la prochaines fois, je vous amène des rations françaises !! Tomber sur des spinaliens quand tu viens d'Épinal et que tu joues sur Dijon, même si ce n'est pas extraordinaire, ça prouve quand même que le monde est petit laugh.gif
+ Une organisation aux petits oignons !!
+ Le quartier libre du samedi soir, vu le temps exécrable et la froid qui nous ont accompagné ! ça a même servit à souder notre équipe smile.gif
+ Les groupes facebook privés par camp histoire d'avoir des infos précises
+ Les communications radios qui n'ont jamais été aussi bonnes et précises depuis que j'ai commencé l'airsoft !
+ Ah, et aussi le prix ! Vu la prestation, et tout ce qui va avec, c'est vraiment adapté aux petits budgets smile.gif

Mes conseils :
  • Ne pas oublier qu'on ne s'adresse pas qu'à des militaires mais avant tout à des passionnés venus s'amuser dans le cadre d'une simulation militaire
  • Sans pour autant acheter des radios pour tous le monde, mais déjà dans prévoir les configurations à l'avance avec les joueurs, notamment par les biais des groupes facebook privés afin d'arriver opérationnels. Peut-être prévoir un système de relai radio qui serait moins onéreux que fournir des radios à chaque joueurs, ça permet ainsi par le biais des orgas et de chaque équipe d'avoir des radios faisant le relais des communications. Certaines radios le permettent et ont une bonne puissance pour le faire. D'ailleurs acheter des radios pour les joueurs (ou en tout cas une par équipe) sera problématique pour celui qui a son matériel, avec son PTT adapté à sa radio et son headset qui lui convient...
  • L'idée d'un weekend 100% instruction permettrait certes d'avoir plus de temps pour apprendre et progresser, néanmoins, ça risquerait de rebuter les joueurs. Le fait de faire 1 journée formation, une journée mise en pratique permet vraiment de lier l'utile à l'agréable.
  • Le repas offert le dimanche. Je vous conseille de l'organiser le samedi soir comme ça se fait dans la plupart des OP. En général, la fatigue aidant, le dimanche soir les gens n'ont qu'une envie, rentrer chez eux, surtout ceux qui viennent de loin, qui travaillent tôt le lendemain, etc... Du coup tous n'ont pas pu y participer. Le samedi soir, ça créerait une plus grande convivialité et une meilleure cohésion de groupe wink.gif
  • Une idée que je viens d'avoir aussi, pourquoi ne pas essayer de faire un mix des techniques suisses et françaises ? Car c'est vrai qu'on a eut à faire qu'à des procédures suisses et pour ceux qui (comme moi) sont habitués à celles françaises c'était un peu déroutant. Instructif malgré tout wink.gif Pourquoi ne pas voir avec les orgas français pour mixer un peu les deux ? (Pour la com' radio j'ai eut pas mal de difficultés, entre mes habitudes pros, celles de l'airsoft (entre les techniques françaises, les habitudes de notre équipe par le système propre à nous mis en place) et les techniques suisses, j'ai pas mal pataugé dans la soupe laugh.gif laugh.gif laugh.gif )
Je n'ai volontairement pas mis la météo dans les "moins" car celà participe au réalisme de la simulation. On reconnait l'airsofteur des parties du dimanche à celui qui veut réellement faire de la simulation. Donc quand on veut faire du MILSIM, on s'adapte au temps !

Pour conclure, je vous conseille de venir tester cette op/formation MILSIM. Pour une première c'était vraiment bien, qu'est-ce que ça donnera avec une amélioration wub.gif Je serai ravi d'y revenir biggrin.gif

Voilà, je viendrai éditer mon message si des choses me reviennent wink.gif Au plaisir en tout cas de vous recroiser pour du MILSIM ou autres OP smile.gif


Ce message a été modifié par Blutch123 - 07/03/2017, 20:39.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ren74
posté 11/03/2017, 02:18
Message #3


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 2
Inscrit : 04/01/2014
Membre n° 98,129




Les moins :

- Les joueurs qui sont pas venus malgrés leur inscription qui auraient pu faire capoter le week end.
- La zone de jeu : la zone de forêt pas sécurisé et surtout très fréquentée!
La zone fort pratique pour la partie CQB /grenadage, il manquait une zone confort (tables, chaises) pour les briefs, pauses, repas.
- Les briefs et retex fait dans des lieux exigues qui oblige l'intervenant à etre devant les cartes et maquette ce qui masque le detail à une partie des joueurs.


+/- le prix qui permet d'écrèmer les joueurs motivés .... comme on a pu le constater.
Un français ne vient pas parceque c'est payant et un suisse paye et ne vient pas.
Plus sérieusement, pourquoi ? Le prix, le temps, les kil ? A vous de les relancer pour un retour.


Les plus :

+ l'adatation des orgas pour la fluidité des scénarii.
+ Les orgas, super pro (normal des militaires de formation), avec un super mental, une bonne communication (hormis mon "moins'), et vraiment sympathiques quoi que peu nombreux
+ Les éléments de jeu fournis ou prêté en quantité étaient un plus immersif : les grenades d'entrainements, les vraies trousses de secours par équipe, les fumigènes .
Les pansement individuel n'étaient pas necessaire lors de cette cession.
+ Le fait de faire 1 journée formation, une journée mise en pratique permet vraiment de lier l'utile à l'agréable. Peut etre ajouter une partie bivouac sur la partie nuit vendredi ou samedi soir.
+ une bonne prise des touches par les joueurs avec une argumentation du staff motivante : résurection à chaque phase de jeu.
+ L'intégration d'un formateur, observateur au sein de chaque équipe et l'utilisation de PNJ.
+ D'excellents contacts avec les organisateurs et les joueurs tout le long du stage.

Mes propositions :

Les extractions de personnel au sol qui aurait pu etre jouée : un personnel évacué = un joueur de nouveau en jeu .
La liste du matériel minimum pour suivre l'instruction.
Monter des week end formation et découverte de la pratique milsim pour non averti et d'autre: travail en groupe et approfondissement pour les équipes déjà "milsim".

En tout cas agréablement surpris par le contenu très riche et votre encadrement pro et dynamique.
A la prochaine.
Déjà dit : le moment conviviale collectif le samedi.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
El TIGROR
posté 11/03/2017, 12:43
Message #4


Houba !
**

Groupe : Membres
Messages : 297
Inscrit : 10/08/2004
Lieu : POITIERS - GRENOBLE
Membre n° 3,149




Pour ceux qui auront la flemme de lire mon retex, un seul mot suffira : ex-cel-lent !!!

Joueur : El Tigror alias Markus
Camp : OpFor
Team : Neptune (trinôme Alpha du groupe Angel pendant le weekend)

Ce weekend fut excellent. Vraiment.
De l’instruction carrée, sérieuse, intéressante, sensée, pas prétentieuse.
Du jeu, pas nécessairement dément, mais à la hauteur de ce que je pensais (l’objectif du weekend était quand même clairement d’apprendre des trucs, plus que de lâcher de la bille).
Un grand plaisir que de revoir beaucoup de choses connues (ce qui n’était pas le cas de tout le monde et c’est tant mieux car les découvrir dans de bonnes conditions, et en une fois, c’est top), et d’en apprendre d’autres.
Des orgas, pardon, DirEx (directeur d’exercice), virils mais corrects laugh.gif au final très sympathiques, au solide sens de l’humour (du genre qui te file une grenade dont la cuiller saute au moment où tu la prends en main et que tu te vois déjà devoir balancer en urgence sur une zone plus ou moins safe… oui mais en fait yavait pas de charge… flippe gratos offerte par le Direx biggrin.gif ).

Des participants engagés comme dirait SwissHawk, biens dans l’esprit et qui contribuent également à rendre l’évènement très riche et agréable.

Retours collectifs au trinôme Neptune
+

Les moyens mis en œuvre ; particulièrement les grenades d’exercice, première fois perso que j’en manipulais ainsi, en toute sécurité même pendant les phases de jeu
Instruction de qualité avec des gens expérimentés
Présence permanente des Direx répartis dans les sections / équipes
Programmation des différentes phases d’instruction, dynamiques, bien pensées, variées
Souplesse du jeu
Le terrain (fort + zone extraurbaine) ; à noter tout particulièrement la réussite des orgas à préparer et réaliser un weekend sur un terrain dont ils n’avaient jamais battu le pavé ni foulé l’herbe auparavant. Chapeau pour l’effort de préparation à distance !!
Avoir fait connaissance de l’excellent trinôme des Black Sheep

-
C’est simple, nous n’en avons pas vu…

Envie de participer à une prochaine édition : oui
Recommandation de l’événement à d’autres milsimeurs : oui

Suggestions :
Proposer des approfondissements des ateliers déjà présentés à ceux qui auraient déjà participé à l’édition de mars (ex : sur l’atelier conception du sac, faire tester des configs, formation au bivouac, etc.)


Une dernière chose: j'adore les échanges franco-suisses. Il y a un petit quelque chose qui fait que. Entre le charme de l'accent et de vos belles expressions, et le partage d'expériences/points de vue sensiblement différents.
Échanges qui m'avaient déjà séduit sur les OP BioSph3re d'Airsoft Contact, mais que le petit nombre de ce weekend a permis de beaucoup plus développer.

Merci à tous pour les discussions et jeu gratz01.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
McBastos
posté 12/03/2017, 12:04
Message #5


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 1
Inscrit : 23/08/2015
Membre n° 110,393




Salut a tous,

Tout d'abord laissez-moi vous dire... chapeau. Ce w-e organisé par le SME au fort d'Hauteville a été a mon avis exercice réussi.

Mon binôme et moi (Deltas 01 et 08 de la 1st SFOD Airsoft Team Suisse de Lausanne) nous avons formé équipe avec les 3 éléments présents du G0109, équipe Milsim Drômoise. Que dire? pour des gars qui ne se connaissaient pas avant, nous avons bien travaillé ensemble et réussit, non sans pertes c'est clair, toutes nous missions, ce qui démontre l'esprit de notre modalité... Partage, camaraderie, engagement et divertissement. Très contents d'avoir pu passé ce w-e a coté de ces camarades et pour les moments d’échange qui on été très positifs. ?A eux je dit, vivement une prochaine.

Pour ce qui est la partie générale du w-e.

+1 Malgré le temps d’infanterie qui nous a ralenti (pas contrôlé par les Direx, malheureusement laugh.gif), la phase d'instruction a été très intéressante. Une formation à l'approche militaire mais adaptée à l'airsoft.
+1 Excellente capacité d'adaptation des Direx aux imprévus. En tout cas ils on montré de l'engagement.
+1 Le lieu. Excellent compromis entre infrastructures et nature. le Fort comme un vrai QG et la foret environnante pour les déplacements en mission d'infiltration et reconnaissance ou même de patrouille extérieur.

-1 Les règles de touche. 1 fois touché, out tout le reste du scénario. Je ne propose pas des revives a tout vas, mais un "spécialiste médecin" dans chaque équipe muni de brassards de soins en nombre limité, en ceci en fonction de la durée et type de mission.
-1 Les supports de cours à revoir, exemple: local de briefing étriqué, il avait tjrs quelqu’un ou quelque chose devant les affiches. En extérieur les affiches volaient avec le vent et se mouillaient avec la pluie. Un Flip-chart et une feuille en plastique pour la prochaine? Absence de carte quadrillée de secteur vraiment adapté...

Le prix est ce qu'il est, perso je pense que c'est raisonnable, vu le matériel mis a dispo. (Merchandising) Un patch dédié a chaque classe et faction serai le bien venu... OPFOR Classe 1/17, BLUEFOR Classe 1/17, etc.

J'ai hâte de participer au prochain événement. Je ne peux que recommander cet événement.


Merci SME pour l'initiative.
Bien a vous.

Delta-08






Go to the top of the page
 
+Quote Post
RuFF-Ryder
posté 12/03/2017, 13:22
Message #6


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 126
Inscrit : 16/06/2011
Membre n° 66,710




Salut et merci à vous organisateurs pour ce beau week-end.
Nous faisions partie avec mon équipe G0109 ainsi que nos 2 camarades de la 1st Sfod airsoft team suisse du camp Blufor et formions l'équipe Bivio.

Donc tout d'abord les +:

- Le terrain, que ce soit le bois ou le fort la zone de jeu était franchement sympa.
- La journée formation du samedi était très enrichissante pour nous, sachant que nous venions tout particulièrement pour cette raison.
- Le prix reste assez attractif pour une op de ce genre, 45 € pour 2 jours avec le matériel mis a dispo ( pansements individuel, grenades d'exercices, fumigènes, vraie trousses de soins, et biensur les pizzas du dimanche soir et certainement la location du fort ( ou non ).
- Les orgas vraiment sympathiques et pédagogue sur toute la durée de l'évènement, attention néanmoins toi SwissHawk qui sur la première formation a été relativement sec ( a tord ou a raison ). Attention à cela car ça ne plaît pas à tout le monde de se faire rentrer dedans ( surtout lorsque l'on paie ) après meaculpa pour tout le reste du week end tu as su te radoucir et je pense que ça a été apprécier par un grand nombre de joueurs. Je précise que ça ne m'a pas poser de réel problèmes mais comprends que ça peut en rébuter certains.
- Ensuite la fluidité du jeu et la disponibilité des orgas par radio c'était vraiment bien, à aucun moment nous nous sommes senti abandonnés.
- Le out vocal interdit, vraiment j'ai apprécier. Nous aussi nous l'interdisons sur nos parties pour une question d'immersion et de fairplay et franchement c'est assez rare de retrouver ça sur d'autres terrains, d'autant plus que malgré la zone cqb il n'y a eu aucun accident et qu'il suffit d'être responsable et maitre de son arme/réplique.


Pour les - :

- Les 15 personnes qui ne sont pas venues et qui ont mis a mal les orgas ( même si perso je ne m'en suis pas rendu compte ). C'est un manque de respect total envers les orgas et les joueurs présents. Malheureusement vous n'y pouvez rien.

- Comme cités plus haut le manque d'espace lors des briefings, il était difficile de tous voir nos objectifs sur la pancarte en même temps.

- La fin de l'instruction le samedi soir dans la nuit totale, clairement baclée du au manque de visibilité. Dommage, prévoyez peut être vos instructions un peu plus courtes ou alors avancer l'heure du rdv du matin, car encore une fois heureusement que 15 ne sont pas venu car cela aurait encore reculer l'heure de fin d'instructions.

- Le manque de jeu de nuit, ok la zone du fort était dangereuse avec ses douves etc, mais par exemple une insertion de nuit dans le secteur du bois aurait pu être sympa.

- Le plus gros point négatif pour moi, la partie jeu dans le fort, beaucoup beaucoup trop devenue une dominicale en cqb.
Ce n'était ni plus ni moins que de l'attaque défense en inversant les rôles. Un manque scénaristique sur cette partie du week end je pense qui aurait pu apporter l'immersion d'une op milsim.

- Le coté de partager l'instruction avec l'équipe adverse aussi, passer toute une journée avec votre adversaire vous permet d'avoir déjà beaucoup trop d'informations sur ce dernier, ce qui encore une fois casse un peu l'immersion de l'op.

- Le manque de cartes quadrillées avec échelles et surtout avec l'ensemble de la zone de jeu puisque le fort n'apparaissait même sur la carte...

- L'intérêt des bandages et de la trousse de soin ?

- La régle de touche des ricochets, j'ai trouver ça vraiment pas top surtout dans le cqb, se faire sortir par une billes qui a ricochet sur 3 murs différents c'est bof quoi en milsim et très difficile de savoir si tout le monde jouent le jeu.

- Dernier point, vous avez parlé de refaire ce genre d'évènements mais a plus grande échelle (100 joueurs). Un week end complet d'instructions et un autre pour le jeu.
Attention car d'une part il y a de grandes chances de ne pas avoir les mêmes joueurs pour l'instructions et pour le jeu.
Attention aussi comme cela avait été dit lors du débrief sur place, a ne pas baisser votre qualité de prestation car ce serait vraiment vraiment dommage.
Attention au nombre de participants, a titre perso voir une op dite milsim avec 100 joueurs je n'y crois pas une seconde, il est déjà extrêmement difficile d'en faire avec 40 bonhommes alors 100...En gros une op milsim avec 100 mecs je me déplace même pas et beaucoup de gens pensent comme moi.


Voila quoiqu'il en soit si c'était a refaire, je reviendrai les yeux fermés car malgré les points négatifs ( il y en aura toujours ) pour une première c'était vraiment vraiment top, c'était (pour moi) du milsim.
Donc oui je reviendrai et oui je recommanderai les événements swiss milsim events autour de moi, et il en est de même pour mes camarades du G0109.

Petites dédicace au copains de la 1st sfod delta airsoft team suisse avec qui nous avons vraiment passé de bons moments et fait une belle rencontre donc merci a eux car si l'op fut bonne pour nous c'est aussi grâce à eux.

Bien évidemment un grand merci aux orgas pour cette op, et merci aux joueurs présents pour leurs fairplay.


Stunt, G0109 Equipe milsim Drômoise

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Titou_74
posté 13/03/2017, 19:02
Message #7


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 10
Inscrit : 12/07/2012
Lieu : Ain (01), France
Membre n° 81,077




Titou, équipe BlackSheep

Camp OPFOR



Ce week-end fut intéressant et enrichissant. Ne sachant pas trop à quoi nous attendre, nous nous sommes rapidement rendu compte que ce WE serait instructif au vu de la qualité des DIREX. Même si des choses sont à améliorer, ce WE était bien mieux organisé que pas mal d'OP (MilSim ou non), grâce à la grande réactivité des organisateurs. J'ai également été agréablement surpris par la capacité d'écoute et les prises de notes des organisateurs sur les retours des participants tout au long du WE et également le dimanche soir.



Les moins

- Les mecs qui s'inscrivent mais ne viennent pas sans prévenir. Une belle preuve d'irrespect pour les organisateurs et les personnes qui elles se sont déplacées. J'espère que les joueurs/équipes incriminés ne seront pas autorisé à participer aux futurs événements.

- Les civils très présents dans la zone extérieure, même s’ils ont été bien pris en charge par les organisateurs présents.

- Le nombre important de choses vues en une journée sur des ateliers d'une heure. Je pense que les organisateurs ont voulu faire acquérir à tous les choses utiles pour la journée du lendemain, que ce soit durant la phase extérieur que pour la phase CQB. Ça donnait au final des ateliers d'une heure durant lesquels on voyait la théorie et la pratique basique sur terrain découvert, ce qui permet à tous de connaitre les bases, mais ne permet pas de les appliquer efficacement sur le terrain durant les phases de contact. Peu être que faire des WE exclusivement CQB / extérieur permettrait de laisser plus de temps pour approfondir les notions abordées.

- Les exercices de réaction au contact qui auraient pu se faire avec des billes et sur des cibles, afin de bien mettre en application le feu mouvement et la gestion des rechargements.

- Comme dit plus haut, une instruction de nuit n'est pas forcement très efficace. Il aurait également fallut des zones de drill un peu plus espacées.

- Je ne suis pas sûr que la règle de touche par ricochet soit une bonne idée. Certes, cela augmente le réalisme, mais a tendance à renforcer les blocages sur les passages difficiles.
Par exemple, je peux citer le second assaut de l’OPFOR, durant lequel nous étions bloqués dans le couloir Ouest et dans lequel nous avons perdu un nombre non négligeable de notre effectif par des tirs ricochets, alors que nous n'avions pas de vue directe sur nos NMI. Je conçois très bien que dans un cas réel, les balles peuvent rebondir ou produire des éclats, mais je ne suis pas sûr que les rebonds des billes reproduisent parfaitement cet effet.
Il y a eu peu/aucun abus de cette règle, mais il peut arriver que certains en abusent ...



Les plus / moins

Le quartier libre du samedi soir, qui permet à tout le monde de se reposer et de se détendre. Mais je pense que je n'aurais pas été le seul à apprécier un drill de déplacement de nuit dans le fort.



Les plus

+ La qualité des organisateurs : pro, compétents, très réactif.

+ La qualité des joueurs présents : on était tous +/- dans le même état d'esprit, à chercher à travailler plutôt que le kill. C'était très agréable.

+ Le fort, zone parfaite pour faire du CQB.

+ Le matériel mis à disposition par les organisateurs : fumigènes, grenades d'exercices, etc. La vrai trousse de secours et le pansement compressif apporte également une plus niveau sécu en cas de blessure (après, encore faut-il savoir s'en servir).

+ Les enseignements de qualité, ainsi que l'approche théorique permettant à tous de comprendre pourquoi les procédures que nous avons travaillées étaient utiles.

+ Revoir les Neptunes smile.gif





Pourra être modifié/complété par la suite
Go to the top of the page
 
+Quote Post
rotaastan
posté 13/03/2017, 22:16
Message #8


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 64
Inscrit : 18/12/2011
Membre n° 73,432




Axel,
le photographe.

Bon alors évidemment mon feedback sera moins impliqué que les autres et moins "important", parce que je n'étais pas joueur durant cet événement mais photographe. Cela dit, ça m'a permis d'avoir un point de vue plus global, sur ce qu'on fait les uns et les autres, sur les orgas comme les joueurs et sur la progression générale.

Pour la partie de samedi, l'instruction :
Bon tout d'abord, la journée commence avec un 60% d'effectifs présent, ça fait plaisir, c'est dommage car les Direx étaient au taquet mais bon, le mauvais temps, les empêchements, la distance ou tout simplement la flemme.. Ma foi, pourquoi pas.
La journée s'enchaîne ensuite avec une matinée chargée de trois ateliers, chacun tenu par un Direx. Un atelier correspondait à l'emport avec des petits conseils, une méthode en "poches" fort intéressante (au-delà de l'airsoft, c'était très intéressant pour les bivouac ou même la photo). Un autre atelier correspondait lui aux déplacements en formations. Enfin, un dernier atelier zoomait sur les méthodes de communications radio, professionnelles, claires et efficaces.
Les groupes tournent d'un atelier à un autre, avec un mélange OPFOR / BLUFOR, ça fait plaisir, ça permet de voir de bonnes bases et de ne pas oublier que l'airsoft ça reste un jeu : il n'y a pas d'opposition en camp dès le début, ça c'est intéressant. La méthode de formation est également intéressante et terriblement efficace : une partie du groupe pratique, l'autre observe, et on enchaîne. En une demi-journée, les compétences visées par les ateliers étaient acquises et ça c'est vraiment vu le lendemain.

L'après-midi on rentre un peu plus dans le vif du sujet puisqu'on part sur trois ateliers à nouveau, mais cette fois-ci liés au combat urbain. Un premier atelier traite les méthodes d'approche et de pénétration de bâtiment. Un second atelier traite lui des méthodes de progression contre un bâtiment donc à l'extérieur, et un troisième atelier s'occupe de la progression dans les bâtiments. Toujours la même méthode, c'est immersif, c'est vraiment beau, ça rend bien et c'est fluide. Là dessus c'est mission accomplie pour les Direx qui dès le début prônait la fluidité.

Premier bémol cependant : il reste une série de deux exercices et la nuit tombe rapidement (et en plus, il pleut un peu plus l'après-midi, par averses certes mais ça mouille suffisamment pour imposer une courte pause). Cette série là sera accomplie de façon plus rapide, un peu précipitée certes. Maintenant, pour une première, ce n'est pas un grave couac non plus et grâce aux lampes / cyalumes, on a quand même pu (un peu) s'éclairer. Mais cela reste un point à retravailler je pense, on peut toujours faire mieux.

L'instruction se termine donc là, quartier libre le samedi soir et vraiment je pense qu'il était nécessaire, parce qu'avec le froid et la pluie il a dû faire du bien. De ce que j'ai lu, ça n'a que renforcé la cohésion le lendemain, ça c'est une bonne chose !

Nous voilà donc au dimanche, la mission :
Alors dimanche matin, après un scénario qui a été revu une bonne partie de la nuit apparemment, OPFOR - BLUFOR et indépendants sont convoqués chacun leurs tours. L'exposé de mission est simple, rapide. Je rejoins cependant les avis sur l'étroitesse de la pièce. Maintenant, pour avoir visité une bonne partie du fort, il y a peu d'espace lumineux, protégé du vent et de la pluie, pour mener un briefing dans de bonnes conditions. Et je peux comprendre que faire venir équipes par équipes aurait été plus long.
Quelques petits problèmes logistiques, surtout en ce qui concerne les cartes, c'est vrai. Maintenant, on est en Bourgogne, la moitié de la région c'est des forêts vallonnées et des petits chemins, parfois c'est même pas cartographié, donc pas évident.
La mission est assez simple, le scénario semble bon : des OPFOR truandent dans une région que l'état ne tient plus, des BLUFOR issus des forces spéciales et de l'armée doivent récupérer le contrôle. Le plan, c'était de mener des représailles sur une bergerie, tandis qu'une autre équipe patrouille plus loin pour couvrir et marquer la présence, récupérer des informations. A partir de ce moment là, je suis l'équipe qui va mener des représailles.

La forêt est vaste, il y a vraiment de quoi faire, avec pas mal d'endroits dégagés et d'autres où il est même impossible de capter des communications radios. J'ai été assez étonné du nombre de civils aussi, pas mal de coureurs et autres cyclistes mais aucun n'a vraiment posé problème, il y a eu un très grand respect des règles de sécurité même pendant un affrontement, tout le monde c'est stoppé au passage des civils et à chaque fois ils étaient signalés à voix haute, tant pis pour la discrétion. Pour autant je dois avouer qu'il y a eu heureusement un très bon comportement, mais le risque restait là. Hélas, les Direx n'y pouvaient pas grand chose.

Concernant l'équipe chargée de mener les représailles, leur mission c'est très bien passé, il y a eu de belles progressions en colonne, en tiroir, des appuis-feu et une progression autour du bâtiment, c'était niquel. Les BLUFOR sont arrivés trop tard et même s'ils ont fait un carton, ils ont subi des pertes et ça n'a pas été très facile.
Vient ensuite la deuxième mission des OPFOR : patrouiller un peu plus loin pour faire acte de présence et réduire la menace BLUFOR.
Alors là petit cafouillage, l'équipe est parti beaucoup, beaucoup trop loin et est venue s'en prendre à une autre escouade qui n'était pas censé être ici. Bon, une erreur de jeunesse, l'orga a essayé de rattraper le coup comme il a pu, il faut dire que dans le chemin il était impossible de communiquer correctement.
Retour en arrière donc et là, l'équipe croise, au beau milieu d'un croisement.. Une autre escouade BLUFOR qui se positionnait en embuscade. Aucun moyen d'échapper au tir nourri venant de trois positions en hauteur. Cette équipe OPFOR se replie.
Plus tard au briefing, on apprendra qu'au moins, cette équipe a permis d'aider l'autre équipe (initialement chargée de patrouiller) dans sa mission.
Dernier petit acte pour la "super-patrouille OPFOR", comme elle sera surnommée au débriefing : pourchasser une équipe BLUFOR en train de s'extraire. Alors même si les OPFOR ont tous été éliminés ici, il n'empêche que les BLUFOR ont été énormément retardés. Une opportunité manquée pour les OPFOR, mais ainsi va la vie !

Retour au camp pour l'après-midi, ponctuée de cinq phases CQB.
Ce que je peux ici reprocher, c'est en fait la coupure entre les phases du scénario et la grande coupure le midi. Le problème étant, pour les coupures entre chaque phase, c'est qu'ils ont entraîné, j'en ai eu l'impression, la sensation que tout était décousu et incompréhensible. Pour la grande coupure de midi, elle a en fait manqué l'occasion de rester en immersion et de procéder d'une part à une retraite des OPFOR, d'autre part à une progression des BLUFOR jusqu'au fort, pour découvrir qu'il s'agit de la base ennemie. Alors il y aurait eu lien entre les missions du matin et les missions de l'après-midi. Un point qui je pense pourrait être utilisé pour la prochaine session : vraiment rester dans l'immersion pendant la journée, pousser un peu plus le roleplay. Après, il faut aussi voir si cela convient aux joueurs, il faut voir vis à vis de leurs attentes mais ça pourrait répondre à cette impression de scénario décousu et d'un après-midi ressemblant à des parties du dimanche.
Parce que les sessions du dimanche après-midi restaient intéressantes, mais elles n'étaient pas amenées par un scénario. J'y ai plus vu, personnellement, un exercice pour vérifier et confirmer les acquis. Dans un sens, ce n'est pas non plus mauvais.

Donc le dimanche après-midi, il y a eu des choses bonnes voir excellentes (progressions avec fumigènes, grenades, déplacements en formations, communication niquel) et des choses moins bonnes (la large confusion des BLUFOR lors de la première attaque.. comme l'a dit un Direx, ça faisait très Band of Brothers tout ça !).
En tout cas, ce dimanche après-midi a vraiment permis de confirmer les acquis du samedi, et ça c'est une bonne chose.

Puis la journée s'est fini sur une pizza, ce qui reste néanmoins extrêmement appréciable parce que voilà, certes l'événement a coûté 45€ mais derrière il y a eu du matériel, il y a eu beaucoup de choses mises en place et en plus un repas gratuit par joueur, une marque d'attention que beaucoup ont appréciés (surtout après deux jours de vent, de pluie et surtout de froid).

Je concluerais donc, avant un bilan + / -, en observant qu'à mes yeux, cet événement là fut une réussite. Alors une première donc évidemment, il y a eu des erreurs, et elles sont légitimes. Maintenant, pour en avoir aussi un peu parlé avec les Direx, elles restent non-intentionnelles, des ajustements plus que des grosses erreurs volontaires et assumées.
Le pari d'un jeu fluide, modeste, équilibré, de la cohésion et du "professionnalisme" dans les déplacements et les communications a pour moi été le bon et au vu de ce qui a été fait dimanche, je le pense réussi.

Je recommanderais bien évidemment cet événement à tout ceux qui veulent du milsim, ou même qui veulent se lancer dans le milsim, tant qu'il y a la volonté, les Direx ont pu la transformer en choses concrètes chez une trentaine de personnes donc je ne vois pas pourquoi ça ne pourrait pas marcher. D'autant plus que la partie instruction a beaucoup aidé, tout le monde a bien voulu apprendre et faire l'effort, et ça c'est très bien passé, ça a été restitué, il y a eu une confiance réciproque et voilà, ça a marché, en tout cas de mes yeux et de l'appareil photo, ça a très bien marché !

Ainsi donc, passons au + / -

- Le scénario qui a pu paraître décousu, voir qui l'a peut-être été pour beaucoup, le dimanche. Travailler sur une immersion, ça peut être une bonne idée et ça peut plaire. Surtout si la formule instruction / jeu se répète.

- Quelques petites erreurs logistiques, manque de cartes. Quelques ajustements à faire là dessus mais rien de dramatique non plus.

- Les civils présent sur zone. Là dessus je tiens quand même à féliciter la réaction de tous les joueurs, elle a été niquel. Vous avez donné une bonne image du truc. Ca redonne espoir, ça c'est clair !

- L'instruction de nuit, elle n'a pas été particulièrement pratique, maintenant ça n'a pas empêché de faire les choses, elles ont juste été plus brève et c'est un peu dommage tout de même, car on a pas vu de tubes le lendemain par exemple (en tout cas, pas à ma connaissance).

- Evidemment, tous ceux qui ne sont pas venus sans prévenir. D'un autre côté, au vu du manque de respect, je les préfère loin qu'à pourrir le week-end. Et j'espère qu'ils sont bien dégoutés en lisant les retours !

+ La mentalité de tous, que ce soit les Direx, les joueurs, tout le monde a vraiment fait l'effort, a donné de la confiance, a cherché le travail, a bien voulu écouter et ajuster. Et ça c'est cool.

+ Le matériel, présent en masse.

+ La qualité du terrain, un sacré terrain même.

+ La "prestation des services" : que ce soit les ateliers et leur fonctionnement que j'ai vraiment trouvé efficace (en tout cas au vu de ce qui en est ressorti le lendemain), le professionnalisme des Direx, leur capacité à changer tout pour mieux coller, les ajustements le dimanche en cours de jeu. Suivre les joueurs au plus près pour mieux gérer, ça c'est une très bonne idée !

+ Petit point perso : vous avez tous été niquel pour les photos et là dessus, un très grand merci ! Vous vous êtes très vite fait à l'appareil, vous êtes restés dans le vif et concentré sur vos trucs, ça a donné de belles choses exploitables, et ça c'est vraiment super ! Je vous remercie également de votre patience (surtout quand j'ai pu parfois mal me placer et gêner) et de votre sympathie. C'était vraiment un bon week-end !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Blutch123
posté 14/03/2017, 14:18
Message #9


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 19
Inscrit : 07/08/2011
Lieu : Lorraine
Membre n° 68,678




Où peut-on voir les photos ? wub.gif wub.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
BRAD
posté 14/03/2017, 14:38
Message #10


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 2,062
Inscrit : 02/08/2015
Lieu : Très loin....
Membre n° 110,018




CITATION(Blutch123 @ 14/03/2017, 14:18) *
Où peut-on voir les photos ? wub.gif wub.gif


Idem, comme ça on pourra saliver!!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Neodämmerung
posté 15/03/2017, 20:32
Message #11


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 156
Inscrit : 16/05/2005
Lieu : Suisse
Membre n° 5,823




Celles prises par le photographe pendant le weekend sont encore en cours de traitement.
Pour vous faire patienter, voici les quelques-unes prises par l'orga samedi soir pendant la dernière instruction de la journée.
LIEN PHOTOS
Go to the top of the page
 
+Quote Post
rotaastan
posté 19/03/2017, 22:28
Message #12


Membre
*

Groupe : Membres
Messages : 64
Inscrit : 18/12/2011
Membre n° 73,432




Voilà, les photos sont arrivées !

Elles se décomposent en deux séries, une le Samedi (sur l'instruction), et une le dimanche (sur l'exercice et la partie combat).
J'ai essayé de refléter au mieux l'événement, les différentes séquences et l'ensemble des joueurs en allant un peu partout, chez les OPFOR comme les BLUFOR. J'ose espérer que cela vous plaira !

Classe 1/17 - Instruction
LIEN PHOTOS SAMEDI

Classe 1/17 - Exercice
LIEN PHOTOS DIMANCHE


smile.gif

Ce message a été modifié par rotaastan - 19/03/2017, 22:57.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
swisshawk
posté 20/03/2017, 07:36
Message #13


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 472
Inscrit : 18/11/2008
Membre n° 31,705




Merci beaucoup! Beau boulot!
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 06/12/2019 - 21:17