IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 Forum Rules Rubrique Reviews : Nouveau mode d'emploi
 
Reply to this topicStart new topic
> [ Escort ] Mp5 A5, Modern Classic Airsoft
Red_J
posté 14/08/2012, 07:26
Message #1


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 727
Inscrit : 13/11/2008
Lieu : Puy de Dôme
Membre n° 31,550






MP5 A5 ESCORT
Modern Classic Airsoft (Air Blow Back)

Index :


I) Infos générales d'origine

II) Genèse de la réplique

III) Aspect

IV) Prise en main

V) Performance et utilisation

VI) Accessoires et pièces

VII) Conclusion


I) Infos générales d’origine




Modèle : Heckler & Koch Maschienen Pistole 5 A5
Système : BV Engine par Escort
Tir : Semi automatique / Rafale libre
Taille totale : mm
Poids : 2.00kg (réplique munie de son chargeur)
Longueur : 506 mm / 650mm
Matière : Métal (aluminium et laiton) et plastique ABS
Puissance : 0,8 joules*
Cadence : 850 coups par minute*
Système Hop Up : Ajustable, modèle exclusif Escort
Calibre : 6 mm BB
Billes : 0.20 ou 0.25g ; Excel ou Tokyo Marui recommandées
Propulsion : Air comprimé (alimentation par bouteille type Paintball munie d’un détendeur) ou Co² (par Powerbooster)

*Données constructeurs d’origine pour une pression de 90psi (~6bars)

La boîte contient également:
_ Le chargeur low cap (50cps) au standard Tokyo Marui
_ Le manuel en japonais (pour le démontage, le fonctionnement et un éclaté avec pièces numérotées)
_ Une tigette de chargement du chargeur
_ Un paquet de billes

Une fois n’est pas coutume, j’ai obtenu cette réplique d’occasion, elle m’a donc était livrée avec 7 chargeurs Marui supplémentaires (et autant de Magpuls).
D’après l’usure normale de l’externe et de l’interne nous pouvions affirmer que cette réplique est passée entre plusieurs mains. Je ne disposais ni de tigette de chargement (la tige faisant également office de tigette de débourrage) ni du manuel d’usage. Pour réparer ces manques il m’a suffit de retrouver une tigette de chargement Tokyo Marui et une tigette de nettoyage de même marque d’une longueur équivalente à une trentaine de centimètre (soit la taille du canon d’origine). Le manuel est disponible en téléchargement sur un forum d’Airsoft américain. Quasi complet, il ne me manque que la page 10, je le tiens à la disposition des lecteurs sur simple demande.


II) Genèse de la réplique



Septembre 1997, Youth Engineering, marque Japonaise, entreprend la reproduction Airsoft du plus célèbre des pistolets mitrailleurs, le MP5 allemand, avec un fonctionnement de classique Airsoft (les AEG étant à l’époque quasi exclusivement produit par Marui), ce n’est pas le premier, la firme JAC (nippone également) s’y était déjà essayer avec un certain succès, YE reprendra d’ailleurs certains pièces pour sa production (la poignée par exemple).

2002, l’atelier ESCORT décide d’en racheter la production pour en revisiter complètement le fonctionnement, fort du développement récent de son BV Engine.
C’est la naissance du MP5 A5 Escort, Cassic Airsoft Blow Back (à ce titre aussi nommé Modern Classic) utilisant des magasins au standards Tokyo Marui et équipé d’un système Hop Up.

La réplique reproduit le modèle A5 du vrai MP5. Il se caractérise par une crosse rétractable, un garde main de seconde génération, une poignée et un sélecteur de tir ambidextre également de seconde génération ainsi que des chargeurs courbes.

Légère concession faite à l’originale, le sélecteur ne dispose que de deux modes de tir (semi et full auto), supprimant ainsi la fonction Burst des MP5A4 et A5.
Ce modèle de sélecteur ambidextre à deux modes de tir n’est apparu qu’ultérieurement sur les versions commandé par l’US Navy, la police japonaise ou l’armée française notamment.

Le MP5 A5 est typique des années 90 et 2000.


III) Aspect



La motivation principale qui m’a poussé à l’achat d’une réplique Escort (après une première expérience très convaincante avec le MP44 Shoei) c’est le réalisme. Cela sous entend deux éléments, reproduction fidèle et sensations.

Alors ce MP5 A5 est-il une réplique fidèle ?

Toutes les parties « métal » sont en aluminium embouti et soudées puis peint. L’aspect en est d’autant plus authentique que le procédé est identique au vrai (à ceci prêt que le matériau utilisé devrait être de l’acier). Les soudures proéminentes et irrégulières sont bien différentes de la vision idéalisée que l’on retrouve chez les modèles Tokyo Marui. Le revêtement s’use lentement et ne souffre pas des griffures superficielles, le vieillissement en est d’autant plus réaliste.

Les marquages sont gravés (en profondeur) et assez fidèles.
On retrouve sur la partie supérieure le modèle : HK MP5 A5 et un numéro de série unique (00613 pour ma part)
Sur le côté droit à hauteur de la tête du magasin : Made in Japan (au lieu de Made in Germany).

Les plastiques de la poignée et du garde main sont en ABS de bonnes qualités, solide et de texture semblable à l’arme. Cependant, l’aspect est plus brillant que le vrai, noir mate.

Bémol important, le papillon servant à bloquer la crosse ainsi que la mire avant (l’ensemble de cette pièce qui fait jonction entre le canon, le tube récupérateur des gaz et la mire) sont également en plastique. Ce choix, peut-être dicté par des contraintes de budget, déçoit quelque peu (on était proche de la perfection !!!) mais ces pièces semblent de solidité suffisantes (bien qu’à l’évidence, elles n’encaisseront pas un choc trop important).

Dans un souci de fonctionnalité, les 3 goupilles de démontages sont identiques. Celle qui se place sur le garde main est donc légèrement trop longue (1 à 2cm).

Enfin, dernier détail d’importance, la culasse est convexe d’origine. Imitant en cela la mauvaise reproduction habituelle des AEG (sans doute un héritage de l’architecture interne du Classic Airsoft). Il est possible (nous le verrons plus loin) de la remplacer par une culasse concave, copie conforme aux vrais.


IV) Prise en main



On est tout de suite surpris par sa légèreté, 2kg ça ne fait pas lourd sur la balance !
La différence de poids provient du corps (d’acier pour l’arme de 2,8kg).
La prise en main est très ergonomique grâce à une conception assez récente, on peut l’employer en prenant appuie sur le garde main ou sur le puit du chargeur (en ayant alors un accès direct sur son bouton d’éjection avec son index).

La crosse télescopique possède 3 positions, la première, au plus proche, et la seconde, ne permettent pas d’épauler, tout au plus d’appuyer sa joue sur la partie supérieur du talon pour ajuster sa cible. La troisième s’utilise en revanche dans la plupart des cas dès qu’on veut viser efficacement. En position arrière on sent un léger jeu vertical sans incidence.

A l’arrière le classique tambour MP5/G3 présentent 4 œilletons de tailles variables selon la distance à la cible (le MP5 étant efficace jusqu’à 100m). Il est réglable sur son axe horizontal uniquement.

Je vous ai parlé plus haut de l’importance à mes yeux des sensations, mieux qu’un long discours, c’est une courte vidéo que je vous propose :

[YouTube]http://www.youtube.com/embed/3vxPtt_TSt8[/YouTube]
http://www.youtube.com/embed/3vxPtt_TSt8

Vous avez pu remarquer que le premier coup nécessite d’armer la réplique pour chambrer la première bille (pour les faignasses il suffira de tirer un premier coup à vide !).
Les tirs s’enchaînent avec précision en semi auto, chaque coup étant sanctionné d’un claquement sonore sec et d’un fort recul caractéristique de la mécanique des Modern Classic.
Le poids important de la culasse allié à un puissant ressort de rappel fait tressaillir notre léger MP5 à chaque coup.
En rafale la précision est bien entendu moindre, si la première bille atteint le point voulu, les autres suivront aléatoirement, le nez du canon pointant naturellement de plus en plus vers le haut malgré un bon maintient.
C’est ainsi que l’on vide rapidement le magasin, absorbé par les sensations de cette belle mécanique. Les dernières billes du chargeur sont aspirées par le système, sans arrêtoir de tir la fin est dictée par des tirs à vide.


V) Performance et utilisation



Préambule :
• L’usage d’un système d’air est fortement recommandé, en effet l’air est stable par toutes températures et n’agressent pas les joints au contraire du CO², de plus la puissance est réglable grâce à un détendeur. Cependant l’investissement et l’encombrement sont plus importants.
• L’usage de billes japonaises (et particulière d’Excel, Marui ou Marushin) est indispensable avec un système Escort, en effet le bec d’air en laiton force la bille à se chambrer, si la bille n’est pas assez rigide (ce qui est le cas pour toutes les billes taiwanaises ou chinoises) vous n’aurez que des problèmes d’approvisionnement et de tirs.

Pour mettre en fonction la réplique avant la partie vous devrez brancher la durite de votre détendeur avec celle de votre réplique et ouvrir la valve d’arrivée d’air. Vous voilà prêt à jouer.

Portée/précision :
La portée est variable selon la puissance qu’on règle grâce au détendeur (de 250fps à 320fps), elle varie aussi selon votre grammage, la 0,20g est recommandé car vous pourrez profiter de l’effet Hop Up sans l’endommager en le forçant.
Ce dernier est en effet aux côtes propriétaires, une clé Alen de 2,5mm est nécessaire pour régler la visse BTR qui l’appui directement.

En utilisant de la 0,20g Excel, à une puissance d’environ 290fps (à 100~110psi) j’ai une portée max de 40m, efficace à 35. Ce qui est donc inférieur à un AEG.

Puissance/ cadence :
La puissance est réglable de 250fps à 320fps (de 70psi à 130). Prévue d’origine pour tirer à 280fps (selon la loi japonaise) la réplique encaissera les 130psi a condition de ne pas la sur- solliciter. La cadence varie avec la puissance.

Autonomie :
Elle dépend de votre puissance mais vous pourrez tirer en gros avec une bouteille de 0,8L (taille moyenne) entre 2000 et 3000 billes. C’est assez pour une journée de jeu. Pour être tranquille le mieux est dans prévoir une deuxième lors des OP.

Fiabilité :
Le fonctionnement de la culasse est régulier et fiable, elle ne nécessite qu’un minimum d’entretien (démontage et nettoyage avec un chiffon puis ajout d’huile silicone partout excepté dans le nozzle).

Les défauts de fonctionnement du MP5 proviennent principalement de l’ajustement du canon, avec son hop up et de la pièce qui fait office de puit de chargement. Il est important d’avoir les conseils d’utilisateurs expérimentés pour s’engager dans ce genre de maintenance car l’ajustage nécessite de la précision.

La réplique est donc fiable d’origine moyennant un entretien léger mais régulier.

Pour améliorer encore la fiabilité de la mécanique Tawada (l’ingénieur de l’atelier) recommande quelques modifications légères (ajout de joint torique à certains endroits clés pour amortir les chocs).


VI) Accessoires et pièces



Les quottes sont tout à fait proche de l’original, ce qui autorise l’adaptation d’accessoires réels.

L’extrémité du canon ce dévisse pour dévoiler un filetage de 14mm négatif.

Je ne m’attarderai pas sur l’ensemble des pièces disponibles en Airsoft, j’ai personnellement fait le choix d’équiper ma réplique avec du matériel de marque Guarder (plutôt haut de gamme) : une sangle 3 points spécial pistolet mitrailleur HK et un rail pour optique CNC.
Notons que certains utilisateurs on remplacé leur mire avant par un modèle d’AEG, sans que je puisse commenter la compatibilité.

En revanche il est intéressant de noter que la quasi-totalité des pièces détachées (en dehors des parties les plus importantes comme le corps de la réplique) sont disponible en pièces détachées sur demande auprès du fabricant.

Au plan de l’upgrade l’atelier Escort vous propose :
_ un silencieux spécial (très efficace)
_ deux culasses « hard recoil » convexe ou concave (semblable au RS)
_ un ressort de rappel « low pressure » (utilisable pour 70psi, idéal pour les CQB)
_ divers travaux d’upgrade possible (dont une transformation en version SD).


Autre solution, quand on dispose de l’outillage adapté il est possible de refaire la plupart des pièces internes, on peut ainsi renforcer la mécanique en fabricant des pièces en inox, ou bien améliorer ses performances en l’équipant d’un canon de précision.


VII) Conclusion


Les plus :

_ Réalisme de l’esthétique
_ Sensations
_ Mécanique Fiable
_ Réplique robuste

Les neutres :

_ Usage de billes japonaises obligatoire
_ Portée/précision moindre qu’un AEG

Les moins :

_ Réplique légère
_ Pas entièrement full métal


J’en arrive à ma conclusion pour cette réplique rétro qui me ravit.
A ma connaissance il s’agit du MP5 le plus réaliste avec la réplique VFC (ce dernier n’étant pas des plus fiable!).
Tout à son aise en CQB elle serra bien sur moins efficace en forêt.
Pour peut qu’on investisse dans quelques accessoires d’upgrades on obtient une réplique d’exception, pour collectionneur ou joueur.
Rien d’étonnant donc à ce qu'il figure parmi les Modern Classic les plus diffusé.




Ce message a été modifié par Moderateur-47 - 11/09/2012, 19:15.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Red_J
posté 14/08/2012, 08:32
Message #2


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 727
Inscrit : 13/11/2008
Lieu : Puy de Dôme
Membre n° 31,550




Tout l'interne est au cotes proprietaires. Pour un upgrade la seule solution est de faire soit même les pieces. Escort propose cependant un nouveau systeme utilisant le Hop Up Marui, et donc potentiellement un canon d'AEG? Difficile a dire car l'article de promotion de ce produit n'est pas tres clair une fois traduit du japonais vers l'anglais. Reste qu'il faudrait de toute facon adapte des barrels spacers car le canon d'origine (de marque YE) est bien plus epais qu'un canon d'AEG.

J'attends prochainement une crosse de MP5 A4 (une vrais), je pourrai vous parlez de sa compatibilite.


Ce message a été modifié par Red_J - 14/08/2012, 08:40.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
julienR
posté 14/08/2012, 08:44
Message #3


le 7.62, le vrais calibre des vrais bonhommes!
**

Groupe : Membres
Messages : 2,353
Inscrit : 28/01/2011
Lieu : haut rhins (68)
Membre n° 60,619




on dirais le laser sur le flingue du premier terminator g.gif

vrais ou faux?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Red_J
posté 14/08/2012, 08:51
Message #4


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 727
Inscrit : 13/11/2008
Lieu : Puy de Dôme
Membre n° 31,550




C'est un red dot a fibre optique des annees 80.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
julienR
posté 14/08/2012, 08:55
Message #5


le 7.62, le vrais calibre des vrais bonhommes!
**

Groupe : Membres
Messages : 2,353
Inscrit : 28/01/2011
Lieu : haut rhins (68)
Membre n° 60,619




mais.... cry.gif

desoler du hs, mais j aimerais bien des photos sur cet red dot smile.gif

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité_Odin621_*
posté 14/08/2012, 10:42
Message #6





Invités







très bonne review pour une réplique au mode de fonctionnement pas banal clin d'oeil à la Classe Américaine ^^

j'aimerai bien une comparaison visuelle avec le TW5 PTW Systema, ça peut être interessant
sinon tu crois qu'il est possible de brancher un PowerBooster Carbon CO2 (en dépit des inconvénients du CO2), de toute façon la pression de sortie se règle sur le PBC. Curieux de connaitre l'autonomie d'une sparclette de CO2 mais bon rien ne vaut l'air en bouteille je pense smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité_Odin621_*
posté 14/08/2012, 12:35
Message #7





Invités







CITATION(-Welrod- @ 14/08/2012, 11:53) *
Inconvénients du Co2 ? .. ninja.gif


l'idée reçue serai que le Co2 aurai tendance à endommager plus rapidement les joints mais je pense que c'est archi faux dans la mesure ou celui-ci n'est pas propusé direct à 60 bars, heureusement d'ailleurs
après je veux pas en faire un débat (et c'est pas le sujet ^^) mais qu'importe le mécanisme tant que tu puisse réguler la pression en sortie du powerbooster et c'est le cas
après que ça soit de l'air ou du Co2 à 9 bars dans le mécanique de la réplique ça ne doit rien changer smile.gif

sinon oui c'est vrai la sparclette serai à -10° en un rien de temps

Ce message a été modifié par Odin621 - 14/08/2012, 12:39.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Vernems
posté 14/08/2012, 14:02
Message #8


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 425
Inscrit : 03/10/2008
Membre n° 30,027




La mécanique escort accepte aussi bien le co2, l'ultrair, et les autres gaz le temps qu'ils ont assez de pattate sa fonctionne, l'autonomie d'une sparclette aller 120 coups maximun en semi par beau temps.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Vernems
posté 14/08/2012, 16:46
Message #9


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 425
Inscrit : 03/10/2008
Membre n° 30,027




Prend que une bouteille de paintball tu as assez avec !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Red_J
posté 14/08/2012, 19:51
Message #10


Membre actif
**

Groupe : Membres
Messages : 727
Inscrit : 13/11/2008
Lieu : Puy de Dôme
Membre n° 31,550




CITATION(-Welrod- @ 14/08/2012, 16:53) *
C'est pas mal quand même, avec une plus grosse bouteille type paintball dans le dos ou à la ceinture ça devrait plus le faire. wub.gif

Personnellement je porte toujours une bouteille de paintball 0,8l dans mon dos, selon la réplique j'adapte mon brelage en conséquence, pour celle ci (comme on peut le voir dans la vidéo) je la place dans un camelback dorsal à la verticale.

Je ne reviens pas sur le débat CO² ou HPA, les avantages et inconvénients on étaient bien exposé par Maru San.
Néanmoins le fait est que l'écrasante majorité des utilisateurs de Classic Airsoft utilise le HPA.

J'ai reçut une crosse pleine RS, je vous ferrai un feedback dessus prochainement.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
GBBRMat
posté 03/03/2016, 20:52
Message #11


Le poinçonneur des lilas
Icône de groupe

Groupe : Adhérents
Messages : 235
Inscrit : 08/02/2015
Membre n° 106,576




A mon tour de faire revivre le topik.

Je possède un mp5 escort depuis peu et c'est une véritable réplique de passionné, du Made in japan fabriqué de façon artisanale, y a une histoire derrière (celle du classic airsoft) et tout ça donne forcement du cachet. En plus le corps est superbe, sûrement ce qui ce fait de mieux et ce n'est pas aseptisé comme le GBBR we par exemple.

La mécanique est plutôt simple, c'est plus accessible qu'un gbbr qui possède un trigger group complexe avec plein de ressorts qui veulent s'échapper à la moindre occasion. Dû coups c'est un plaisir à bricoler. J'ai passé du temps déjà dessus pour corriger ma détente car elle était désagréable en semi (il fallait appuyer fort pour tirer) et un corriger un petit problème en semi.

La mécanique semble fiable, mais en cas de casse vous pouvez commander des pièces de rechange via escort directement.

L’intensité du recul ne pas impressionné, faut dire que je viens du GHK G5 (l’une des répliques les plus violentes) mais par contre le mouvement et le meilleur que j’ai pu tester. C’est un régal de tirer en auto, j’ai presque l’impression que la réplique se lève toute seul. C’est dur de se contrôler car on veut tirer tirer tirer, mais les chargeurs se vident vite !

Concernant les performances ca fait tout ce qu’on peu attendre d’une réplique CQB. Evidement c’est pas fait pour jouer dans la foret, mais c’est léger, la puissance à la japonaise permet de tirer quasiment à bout portant sur vos amis sans faire trop de bobo et ça tire au moins aussi loin qu’un très bon PA et la cadence est élevé.

Mon seul reproche se situe au niveau de la détente, on appuie sur un bouton avec le ce système donc pour moi c’est moins agréable que le système d’un Tippmann par exemple. Mais bon ça fait bizarre les 3 premiers coups et après y pense plus.

En conclusion: une réplique pour joueurs confirmés qui veulent une réplique avec du cachet. Faut mettre le prix, mais pour une fabrication artisanale au japon + la RD qu’il y a derrière (car escort a inventé le système, ils ne l’ont pas copié comme Daytona) c’est pas chère payé du tout. Ça donne vraiment envie de se procurer d'autres répliques base sur le même système. Le Shoie mp44 me fait déjà de l'œil mais c'est très chère et rare.

Ce message a été modifié par GBBRMat - 19/03/2016, 19:56.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 09/12/2019 - 21:51